• On se serait bien passé du quatorzième...

    Aujourd'hui nous recevons un invité de marque. Professeur de zoologie à Oxford, il est l'auteur de nombreux ouvrages evolutionnistes et un des pères du néodarwinisme orthodoxe, j'ai nommé... Richard Dawkins !

    Richard... Vous permettez que je vous appelle Richard, Richard ? Oui, il est d'accord puisqu'il n'est pas physiquement présent mais s'est incarné en moi pour des raisons simplissimes:
           1- Il habite en Angleterre
           2- Il n'a jamais entendu parlé de moi
           3- Il a autre chose à foutre que d'exposer lui-même sa théorie sur mon blogg
           4- Sa femme ne supporte pas l'avion

    A plus proprement parlé, je devrai dire qu'aujourd'hui c'est moi qui reçoit un illustre invité, et que vous vous recevez son enseignement.

    La Vie. La Vie. La Vie... La Vie ? La Vie !!!

    Au commencement, alors que la Terre vient à peine de se former, existait la Soupe Primitive (grand milieu réactionnel informe dans lequel pullulaient quelques milliards d'atomes formés au coeur du Soleil). Par le biai du hasard, certaines conditions météorologiques ont favorisées les interactions chimiques dans cette Soupe (chaleur, foudre, concentration de substrats par évaporation, etc). Tout cela ne ressemblait toujours à rien.

    Mais un beau jour, par hasard, une molécule parmi les milliards d'autres s'est retrouvée avec des proriétés physico-chimiques particulières. Et si ces propriétés étaient celles d'attirer ou de garder à son contact les atomes ou les groupements identiques à ceux dont elle était constituée ? Ce n'est pas impossible, cela existe naturellement
    Imaginez une main (droite ou gauche, peu importe). Imaginez que cette main soit une molécule constituée de six groupements tels qu'un pouce, un index, un majeur, un annulaire, un auriculaire, et une paume. Enfin imaginez qu'il existe dans la Soupe des groupements identiques libres (ou des composants de ces groupements).
    Si une telle molécule (la molécule "main") possédait la propriété d'attirer ou de garder à soi ces goupements (qui circulent librement en une succession de mouvements aléatoires), alors si un exemplaire de chaque groupement avait fini par s'y fixer, en attendant les conditions idéales à la "fusion" de ces groupements, on aurait là un environnement propice à la création d'une nouvelle molécule. Mais pas n'importe quelle molécule, ils'agirait là d'une molécule identique à son modèle !

    Mesdames et messieurs, vous venez d'assister à la naissance de la première molécule réplicatrice de l'Histoire.

    Oui, et alors. Alors je voudrais faire appel à de vieilles (ou peut-être pas si vielle que ça) notions de biologie du lycée.
    De quoi est composé notre corps, ainsi que celui des plantes, "celui" des micro-organismes, bref celui de tous les êtres vivants de notre planète ?

    De cellules.

    De quoi est composé une cellule ? D'une membrane, d'un noyau parfois, de divers organites et de protéines nécessaires à son fonctionnement.

    Quelle est la protéine (ou molécule) dont vous avez le plus entendue parlé ?

    L'ADN.

    L'ADN est une molécule réplicatrice puisque chacune des cellules de notre corps possède un exemplaire de cette monstrueuse molécule (entièrement déroulée elle mesurerait 1 mètre de long !). Et lorsqu'une de nos cellules se divise elle réplique sa molécule d'ADN pour la partager entre les deux cellules finales (appelées cellules-filles).
    De même pour les plantes, pour les micro-organismes (bien que certains aient des manières de se répliquer différentes, le principe reste le même).

    ...

    Malheureusement je n'ai pas le temps aujourd'hui pour finir mon exposé. Je continuerai plus tard (c'est une bonne manière de fidéliser son public).

    Je vous conseille, si le coeur vous en dit, "mon" livre (celui de Richard en fait, bien que soit aussi le mien mais "de chevet"):

                                           "Le Gène égoïste"

    Merci Richard. A bientôt.


  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Mars 2006 à 11:17
    Romaric demande la parole !
    Piouaille, c'est Romaric qui te parle. Ce message est tout simplement pourri. Quand tu n'as rien à dire, dis-le !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :