• Je ne pense qu'à Elle. Je ne vis que grâce à Elle, grâce à son visage et ses formes. Je l'aime mais j'ai dit "Oui..." quand elle a dit "On arrête ?".

    Est-ce qu'on est tellement masochistes au point de se priver volontairement de ce (ceux) qu'on aime ?

    Est-ce qu'on se déteste tellement au point de se complaire à se plaindre de notre malheur (qu'on est seul à avoir décidé de laisser entré) ?

    Maintenant Elle passe devant moi, dos nu, et la nouvelle règle est : "Tu as envie de lui faire un petit bisou plein de tendresse comme tu le faisait autrefois ? Et bah tu peux pas ! T'es niqué !"

    Et comme tout, ça passera... C'en est presque triste. Le Temps détruit tout: les montagnes, les humains, les plus belles histoires d'amour comme les plus gros chagrins d'amour...

    Le Temps détruit tout... ou presque ! Car le Temps ne détruit pas les belles histoires (c'est d'Elle...).

    Pour la dernière fois: Je t'aime (et je pleure).


    2 commentaires
  • J'ai envie de glander, de me brûler la peau au soleil, de boire des bières fraîches, de jouer au tarot, de voir le jour se lever, de dormir devant la télé, de me plonger tout entier dans la piscine, de fumer de gros spliffs, de lire des mangas, d'allumer le barbecue, de faire l'amour, de me gratter les orteils, de jouer à Risk, de faire du vélo, de prendre l'avion vers l'Irlande, de dire "je t'aime", de faire du camping, d'oublier le jour qu'on est, de surfer sur internet, de me perdre dans les bois, de fumer ma clope de fin de repas, de ne pas porter de montre, de laver mes caleçons, de prendre mon petit-dèj' à 16h00, d'aller promener le chien, de ne porter que mon maillot-de-bain, de vomir de la vodka, de la serrer dans mes bras, de jouer de la guitare, de courir dans la fôret, d'ouvrir mes volets, de téléphoner au Père-Noël, de sentir sa peau froide contre la mienne quand elle sort de l'eau...

    votre commentaire
  • Et si Dieu avait créé l'Amour pour punir les Hommes de se détester mutuellement ?

    Et s' Il avait dit:

    "Vous n'êtes que des abrutis d'ânes bâtés.
    Pas capables d'évoluer d'un pouce.
    Vous vous vautrez comme des larves toute la journée, vous pissez dans la mare, vous vous réchauffez avec vos excréments...
    Vous êtes les créatures les plus sales et les plus idiotes que j'ai pu créer.
    Vous me dégoutez.
    Vous n'avez qu'à rester comme ça si ça vous chante.
    Mais vous allez vous aimer les uns, les autres."

    Ainsi Dieu eu l'idée de génie de doter l'Homme de l'Amour. La femme ne s'en sorti pas trop mal puisqu'elle l'appliqua immédiatement à l'enfant. Mais l'homme...

    Et dire que c'est le même processus mental qui fait se tenir par la main deux amoureux, qui fait exploser le kamikaze dans la rue, qui fait sourire un enfant quand sa mère le tient dans ses bras, qui fait se déclarer la guerre à coups de machettes...

    La Haine est à l'Amour ce que le Vide est à la Matière, son alter ego. L'un n'existe pas sans l'autre. Et c'est ce que Dieu à pu faire de plus machiavélique: parce que je ne renoncerai jamais à l'Amour !


    votre commentaire
  • 1h50.

    C'est le temps qu'ont mis les autorités à dégager le corps (sain ou sauf), ou les morceaux de corps (certainement pas saufs) qui bloquait(ent) la voie cet après-midi en gare de Poitiers.

    1h50.

    C'est aussi le temps de retard qu'a eu mon train dans lequel j'ai réussi à avoir une place in extremis... en surréservation (c'est-à-dire debout) !!!

    1h50.

    C'est le temps mis à comprendre un texte s'étalant pourtant sur 4 pages seulement. Il traitait de l'aspect neurobiologique du rire, sujet ô combien passionnant (sans blague). La difficulté n'était pas dans le texte mais dans le débat improvisé à 20 cm des mes oreilles délicates sur le Bien et le Mal d'un éventuel Traité Constitutionnel Européen (à croire qu'on ne doit pas discuter d'autres choses que la télé ne discute déjà... comment ça "Depuis longtemps !" ?). 

    1h50.

    C'est finalement le temps que je suis resté sur le quai à regarder, non pas les trains, mais le temps passer. Et bien je peux aujourd'hui affirmer qu'en plein soleil, le temps passe à peu près aussi vite que les trains immobiles qui bouchonnaient voie 2.

    0h11.

    C'est le temps qu'il m'a fallu pour m'autopsychanalyser... Ca vous fera 80 euros s'il-vous-plaît...


    1 commentaire
  • Pouah ! Galère...

    Je révise
    Tu révises
    Il/elle révise
    Nous révisons
    Vous révisez
    Ils/elles révisent...

    Sinon, dernières nouvelles: changement de design et nouveaux liens dans la BlogRoll.

    A ce propos n'hésitez pas, à aller vous balader sur ces blogs délicieux.

    Babaland: je kiffe !
    J'ai tout plaqué: j'adore !
    Coquecigrue: la carverne d'Ali Baba !
    NINOME: p'tit coup de blues ?
    Le journal d'un Grand Débile: à se fendre la poire !
    MéMéTongue: à se pourfendre la pastèque en mille !

    C'est marrant mais je fais comme si tout le monde venait sur mon blog...

    Dernière précision: les photos... Bientôt ! Mais pour l'instant on me séquestre dans la BU de la fac de Sciences de Poitiers ! Les ordinateurs en libre-service sont théoriquement fait pour ne pas aller sur internet (mais j'ai tyrouvé la faille... Filou va!). Je lance un appel au secours: que quelqu'un vienne me libérer ! Un escadron de la Gendarmerie fera l'affaire. Et puis j'ai faim...

    C'est marrant mais j'avais déjà oublié que personne ne venait sur mon blog...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique