• La mauvaise haleine du vingt-troisième.

    72 heures sans fumer. Rien, vraiment rien. Pas trop de problème finalement. Quelques envies pendant le café ou pendant la bière, mais raisonnables. Des phrases sans verbes conjugués. Style télégraphique POINT.

    Et là, je refume. Vous êtes tristes de me voir replonger. Pardonnez-moi. En revanche, pour ma défense, je dois confesser que je n'avais pas décidé d'arrêter de fumer. C'est juste que quand je vais chez ma mère je ne fume pas, et ça vous ne le saviez pas.
    C'est comme ça, par principe. Je ne fume jamais chez ma mère. En réalité j'ai honte de fumer, chez ma mère comme chez n'importe qui d'autre d'ailleurs. Même chez moi.

    J'ai honte de fumer mais j'aime ça (puer de la gueule). Je ne suis pas trop accroc à la cigarette mais je ne suis absolument pas motivé pour arrêter. J'arrive même à gérer mon budget malgré les centaines d'euros que je brûle pour le plaisir (de puer de la gueule).
    Je sais que c'est paradoxal, mais c'est tellement bon. En plus la nicotine (pas toutes les saloperies cancérigènes, juste la saloperie addictogène) est un "cognitive enhancer". Et ça c'est cool (de puer de la gueule).

    Message d'utilité publique: jeunes, ne fumez pas.

    Comme ça on ne pourra pas me taxer de propagande pro-tabagique et d'incitation à la débauche cancérigène. De toute façon, tout ce qui est bon est illégal, cancérigène ou fait grossir (et puer de la gueule).

    Brossez-vous les dents !!!


  • Commentaires

    1
    M
    Lundi 31 Octobre 2005 à 00:01
    'choir :)
    chais exchactement chke chuis en chtrain de faire là.. si si, chte chure !! (et che ne fume pas!) ;)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :