• C'est comme seize tonnes de merde sur le coin de la gueule.

    Aujourd'hui pour la première fois je vais passer un message personnel.

    Roro, rien ne me fait plus plaisir que de te savoir en train de lire cet article. En même temps rien ne me fait plus peur que de te savoir lisant cet article (et tous les autres d'ailleurs). Parce qu'il faut tout de même savoir que depuis la naissance de ce blogg et malgré les commentaires épars, divers et variés je suis quand même persuadé que personne ne vient sur mon blogg.

    Et c'est ce qui fait l'authenticité de ce blogg. C'est ce qui donne de la crédibilité aux articles. Malheureusement hier je me suis rendu compte que tu allais régulièrement prendre de mes nouvelles ici-même (tu = Roro, bah oui c'est le sujet de l'article, mais tu = lecteur lambda, puisque lui aussi vient lire certains articles de temps en temps, pas vrai lecteur lambda ?).

    Et j'ai peur de perdre la fraicheur si caractéristique de l'innocence de l'Homme qui parle tout seul ne sachant pas que sa Femme a fait engager un détective privé pour le faire surveiller et faire augmenter la pension alimentaire et récupérer la garde du chien (Ulysse, très beau Bouvier-Bernois de 2 ans, très dynamique et bien dressé, aime beaucoup les enfants (mais pas trop cuits)).

    Non, je ne crois pas que je vais perdre la fraicheur qui caractérise l'innocence bla bla bla... Parce que je n'en ai pas !!! Depuis le début (farfelutoutlemondet'avuluiboufferlecul) j'écris comme si quelqu'un lisait. Et je ne me trompais pas.

    Cet article n'a d'autre but que de dire "rien du tout".
    Cet article ne sert à rien.
    Cet article n'apprend rien.
    Cet article n'a aucune justification.
    Cet article ne dit que des choses qui s'auto-contredisent.
    Cet article me fait chier autant que vous.

    Merci de ta fidélité Roro.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :